Traces de vie

Traces de vie

12 abris sous roches et bergeries du Néolithique au moyen-âge

La Cité de Pierre fait partie intégrante de l’histoire de l’Aveyron. Elle a été occupée par l’homme de façon ininterrompue du Néolithique (6000 - 3500 ans avant JC) au Moyen-Âge, en passant par l’Âge de Fer et la période gallo-romaine.

Les traces les plus visibles ou accessibles sont les abris sous roches, les citernes et les bergeries témoins de l’activité agropastorale depuis le Néolithique ancien.

L’époque Gallo-Romaine et le début du Moyen Âge furent quant à eux marqués par une exploitation intensive de la forêt : coupe de bois destinée au chauffage des poteries de Millau et à la distillation de résine à partir des branches des résineux pour produire la poix nécessaire à l’étanchéité de la coque des bateaux.

Cependant les traces les plus inédites se trouvent sur les terrasses aux sommets des grands ensembles rocheux. Celles-ci permettaient à leurs occupants de se mettre en sécurité à l’abri des prédateurs, voire de servir de lieu de culte solaire ou lunaire, comme au dessus du Trou de la Lune.

La Cité de Pierres à Montpellier-le-Vieux


"Le Causse Noir est le plus riche de tous ces amas de rocs ruiniformes : Montpellier-le-Vieux, leur capitale... compte parmi les villes de rochers les plus remarquables du monde"
Edouard Alfred Martel
La Région Occitanie
Parc naturel régional des Grands Causses
Aveyron Vivre Vrai
Style Millau

Contactez-nous

La Cité de Pierres
Montpellier-le-Vieux
Lieu dit Le Maubert
12100 Millau - France
+33 (0)5 65 60 66 30

Suivez-nous