L'exploration

L'Exploration

 Martel, une aventure hors du commun

À partir de la fin du Moyen Âge La Cité de Pierres à Montpellier-le-Vieux tomba progressivement dans l’oubli tout en devenant difficilement accessible.
Vers 1854 un officier du service géologique de l’armée aurait passé une dizaine de jours sur le site.

En 1884 M. de Barbeyrac propriétaire sur le Causse Noir et décida d’explorer le site aidé de M. de Malafosse, président de la Société Géographique de Toulouse. Après une première visite ils invitèrent Edouard Alfred Martel à les rejoindre dans cette aventure.

Edouard Alfred Martel déjà célèbre pour ses découvertes dans les Gorges du Tarn, alors qu’il n’avait que 25 ans, vint à Montpellier-le-Vieux en 1884. En 4 jours, du 11 au 14 septembre, il explora La Cité de Pierres dans tous les sens et s’enthousiasma pour cette nouvelle “Pompéi”, cette “Acropole des Cévennes”.

Dans le même temps des publications furent effectuées à la Société Géographique de Toulouse par M. de Malafosse, et au Club Alpin Français par Edouard Alfred Martel.
L’année suivante, en 11 jours du 2 au 13 septembre 1885, il réalisa le levé au 10.000e de la première carte de la Cité de Pierres.

Au début de 1886 une conférence au Club Alpin français faite par M. Trutat, conservateur du Musée d’Histoire Naturelle de Toulouse, impressionna les membres de ce club éminent. Ils décidèrent alors d’apporter leur concours au tracé et à la réalisation des premiers sentiers d’accès et de découverte du site.

Des guides purent alors faire visiter La Cité de Pierres depuis le village de La Roque Sainte Marguerite au fond des Gorges de la Dourbie. Ils conduisaient les premiers visiteurs à dos de mules et l’expédition prenait une journée complète aller et retour.

En 1902 le Touring Club de France participa à la construction de la route du Riou Sec. En 1938 la Société de l’Aven Armand (découverte par Edouard Alfred Martel en 1897) ouvrit une route d’accès au site de Montpellier-le-Vieux depuis le hameau du Maubert. La Cité de Pierres connut alors un véritable développement touristique.

Les dénicheurs du site furent M. de Barbeyrac et M. de Malafosse. M. Viré lui a donné sa dimension historique par ses découvertes archéologiques. M. Balsan et M. Birebent ont été les auteurs du premier guide touristique.

Cependant Edouard Alfred Martel reste le grand explorateur du site de Montpellier-le-Vieux et de sa “Cité de Pierres”:

  • par sa vision, véritable précurseur d’une ère nouvelle de découvertes.
  • par son énergie et par son talent d’explorateur, repoussant toutes les difficultés techniques de l’époque.
  • par ses multiples publications qui inlassablement ont déployé son enthousiasme auprès du plus grand nombre.

La Cité de Pierres à Montpellier-le-Vieux


"Le Causse Noir est le plus riche de tous ces amas de rocs ruiniformes : Montpellier-le-Vieux, leur capitale... compte parmi les villes de rochers les plus remarquables du monde"
Edouard Alfred Martel
La Région Occitanie
Parc naturel régional des Grands Causses
Aveyron Vivre Vrai
Style Millau

Contáctenos

La Cité de Pierres
Montpellier-le-Vieux
Lieu dit Le Maubert
12100 Millau - France
+33 (0)5 65 60 66 30

Síganos